Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)
Avril 2012. J’ai passé 3 jours à Séville, réfugiée dans les bars durant les averses, et à visiter ou à observer les processions religieuses pendant les éclaircies… J’ai adoré Plaza España, énorme monument à colonnes, avec des bancs qui représentent chaque région d’Espagne et où il est possible de faire de la barque… J’ai trouvé les Sévillans super sympa avec les étrangers et j’ai été surprise par le prix super cheap des tapas (3 fois moins chers qu’à Barcelone).  Mais ce n’est pas pour la ville que nous venions, mais bien pour les processions de la Semaine Sainte (Semana Santa)! Je pense que c’est à voir au moins une fois dans sa vie que l’on soit croyant ou pas. On est comme porté, par le bruit sourd des tambours, le silence quand la musique s’arrête, et hypnotisé par tous ces pénitents. En 3 jours à Séville, nous avons pu voir 5 processions, entre les averses qui annulent tout. J’étais toujours en première ligne sauf pour La Macarena (la plus connue, et la plus impressionnante), et j’en profitais pour poser plein de questions aux mamies locales à coté de moi. Normalement il y a des processions tous les jours de la semaine Sainte, depuis le dimanche des Rameaux jusqu’au dimanche de Pâques. Les processions existent depuis le 17e siècle et chaque paroisse a une confrérie qui comporte des centaines de membres. Les processions se déroulent généralement l’après midi, et ont chacune un parcours différent. On peut le retrouver dans un petit livret en vente dans les kiosques, qui indiquent les itinéraires et horaires de passage de chaque confrérie. Le temps fort de la semaine est la nuit du jeudi au vendredi : c’est la Madrugada. Les confréries les plus connues sortent à partir de minuit et défilent jusqu’au début de l’après midi. La confrérie vedette est la Macarena qui défile 14h30! Mais il y a aussi celle des gitans, Los Gitanos qui séduit de plus en plus le public.

Les membres de la confrérie dont le corps entier est recouvert et portant sur la tête une grande cagoule pointue, la « capirote », sont appelés pénitents. Les couleurs diffèrent selon les confréries. Certains défilent une bougie à la main, d’autres une croix sur l’épaule, et une minorité d’entre eux effectue le trajet pieds nus. Un véritable chemin de croix. Sur beaucoup de mes photos, ils apparaissent avec la main qui tire un peu sur la cagoule, c’est pour les aider à respirer. Chaque confrérie possède 2 chars appelés « Pasos« , un du Christ et un de la Vierge. Ceux-ci peuvent peser jusqu’à 1 tonne et sont de vraies œuvres d’art! ils sont portés chacun par 35 costaleros, dont on ne voit que les pieds; ils se relaient régulièrement. Parfaitement en rythme avec la fanfare de musiciens qui jouent des marches religieuses, ils avancent petit à petit dans les rues bondées. Ils s’arrêtent environ tous les 50 mètres pour se « reposer » et laissant par la même occasion l’opportunité pour la foule d’observer de près le Paso et même de le toucher. Quelques minutes plus tard, ils repartent et la levée du Paso est impressionnante, d’un coup! Les enfants pénitents, eux ont un petit panier à la main et distribuent des bonbons ou des images religieuses aux enfants du public. Derrière, suivent généralement les femmes en mantille. (Photos prises lors des processions des confréries Servitad, Gitanos, Macarena).

Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)

Même si la semaine sainte attire de nombreux touristes, elle est surtout très attendue par les sévillans qui s’habillent très élégamment pour assister aux processions. La sortie se fait généralement en famille, et ce qui m’a marqué c’est cette fierté dans leurs yeux. En France, on (les jeunes) a honte de dire qu’on est chrétien, on a honte de dire qu’on va à la messe… en Espagne, à tous les ages, on affiche sa foi. J’envie un peu cette culture. La religion est très présente dans leur vie quotidienne et c’est vrai que ce genre de manifestations, donnent gout à la croyance. D’ailleurs parmi les pénitents, beaucoup sont des jeunes, ado et étudiants. Et dans le public, beaucoup d’étrangers ne sont pas croyants, et pourtant ils observent et sont fascinés par ce qu’ils voient, et qui ne le serait pas…

Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)Voyage: Sevilla, Semaine Sainte (2012)

Enregistrer