Serres d'Auteuil, Paris

Avez-vous déjà été dans ce paradis discret au sud-ouest de Paris? Si oui, vous avez de la chance de l’avoir connu. Si non, foncez-y! Bientôt, ce jardin botanique tel qu’il est aujourd’hui ne sera qu’un simple souvenir, et vraiment il vaut le coup d’œil pour ne pas dire coup de cœur. Le Jardin des Serres d’Auteuil est un bijou architectural aménagé par l’architecte Jean-Camille Formigé fin 19e; il s’agit d’un site de 7 hectares, avec un jardin à la française, un autre à l’anglaise, des parterres, des allées, des arbres, et comporte, comme son nom l’indique, des serres botaniques. Une immense serre majestueuse, et plusieurs serres chaudes centenaires en fer et verre cathédrale. Dans un écosystème fragile, de nombreuses espèces végétales (environ 6000), dont certaines très rares, sont exposées dans plusieurs ambiances. Une volière et des bassins aquatiques sont également présents. Quand on se promène dans le jardin, ou quand on prend le temps de s’y reposer sur un banc, on aperçoit lapins et écureuils. Un vrai havre de paix beaucoup trop méconnu. Le seul tort de ce jardin, aussi magnifique soit-il, est d’être situé à Porte d’Auteuil, près de Roland Garros. Vous me voyez venir?

Je vous résume la situation et vous explique le danger qui pèse sur lui… Roland Garros cherche à s’étendre: il leur faut un nouveau court de tennis. Leur idée? Le construire dans le jardin des Serres d’Auteuil, ce qui détruirait plusieurs serres, mettrait en danger des espèces rares, et engloberait/annexerait la sublime serre principale dans leur complexe. Les associations de défense du patrimoine, des riverains et notamment le Comité de Soutien des Serres d’Auteuil ont fait pour contre-proposition la couverture partielle de la bretelle de l’autoroute A13 qui s’étend au nord du stade actuel. Un projet alternatif jugé viable mais pas vraiment considéré par la Fédération Française de Tennis car d’emblée il serait beaucoup plus onéreux. Recours s’affrontent depuis 2011. Et puis entre temps, il y a eu le coup de poignard dans le dos de la part de la mairie de Paris et du gouvernement qui ont donné leur aval au projet de la FFT en signant les permis de construire. Étonnant de la part d’Anne Hidalgo qui prône le vert. Surtout que ce site est archi protégé: il est « classé monument naturel depuis 1957 comme partie intégrante du Bois de Boulogne; inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1998; labellisé Jardin botanique de France et de la Ville de Paris la même année. » comme le note le Comité de Soutien. Mais vous savez, il y a la candidature de Paris aux JO, et là, faut que ça passe; la mairie pense que ce nouveau stade appuierait fortement la candidature de la ville. La FFT de son coté, assure que le jardin serait préservé au maximum. Coup de théâtre en 2015, un énième recours est déposé cette fois par les arrières petites-filles de Jean-Camille Formigé, l’architecte de l’époque, afin de faire valoir la protection de l’œuvre architecturale de leur arrière Grand-Père; les travaux sont stoppés net. La balle (c’est un jeu de mots) des recours a été renvoyée de tribunal en tribunal, donnant parfois la victoire à un camp, puis finalement à l’autre : Tribunal Administratif, Tribunal de Grande Instance, Conseil d’Etat. Aux dernières nouvelles, et elles ne sont pas bonnes, le Conseil d’Etat serait insensible aux arguments des associations de défense jugeant qu’un stade et des petits commerces sur 1 ha, ne dénatureraient pas le parc. Attendons la suite.

Edit du 4/10/2016: le conseil d’Etat a annulé la suspension des travaux, ceux ci reprennent sur le champ. Edit du 6/10/2016: nouveau recours des héritiers de l’architecte au TGI qui suspend à nouveau les travaux (article sur Le Monde). Ah non finalement, le TGI se rétracte, les travaux de destruction et d’abatage d’arbres repartent.

Mais un constat: on marche sur la tête ou bien? Va-t-on encore continuer longtemps à amputer notre patrimoine historique, à bretonniser chaque petite parcelle de verdure, à écraser la nature… au nom du fric? Tellement marre des méchants puissants qui ne pensent qu’à leur gueule.

Alors que faire? Déjà si vous souhaitez signer la pétition (et la partager), cliquez ICI. Si vous n’avez rien compris à mon post, ou si vous voulez en savoir plus: voici ICI un excellent article du Monde. Si vous êtes influenceurs ou blogueurs, et que le sujet vous touche, allez-y, shootez-y des looks et partagez cela à votre communauté. Quand vous êtes invités à une soirée Roland Garros ou carrément au tournoi, n’ayez pas peur de faire passer votre mécontentement; on n’est pas obligé de se rendre à tous les events si on n’approuve pas ce qu’il y a derrière. NOUS pouvons nous faire entendre, mais va falloir gueuler les gars. Moi j’ai choisi d’écrire ce post, et de partager avec vous ces photos de blogueuses que j’ai réalisées dans cet endroit incroyable. Avec les magnifiques Deedee, Laura Loves Clothes, Lulla Blog, Caroline Pardon my Obsession et Julia Today Will be Great. Pour s’y rendre en métro: la 10, station Porte d’Auteuil. Et le hashtag c’est #SauvonsLesSerresdAuteuil.

Serres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, ParisSerres d'Auteuil, Paris

Si vous voulez voir d’autres photos, ces blogueuses y ont shooté des looks: Meet me in Paree / Alix de Beer x ElsaMuse / Elles en Parlent / Elodie in Paris / The Brunette / Miss Pandora / Le Dressing de Leeloo / Eleonore Bridge / Jolly Dessy 1 & 2 / Mode & The City / Pierrette Cardin / Stella Paris / L’Atelier d’Al / Charlie Sugar Town / Style de Nana.

Enregistrer